Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 18:25
Crise politique à Saint-Sulpice : Un appel à la raison et à l’apaisement

Alors qu’une crise politique sans précédent frappe la municipalité de Saint-Sulpice, beaucoup de voix s’élèvent pour critiquer un camp ou l’autre, oubliant ainsi les Saint-Sulpiciens qui regardent leurs élus de l’opposition ainsi qu’une partie de la majorité récupérer la situation pour affaiblir Mme. Rondi-Sarrat et la pousser à la démission. Nous dénonçons ces récupérations politiques qui ne profitent qu’aux extrêmes et ne respectent pas les Saint-Sulpiciens qui sauront un jour ou l’autre sanctionner ces élus qui ne regardent que leurs intérêts.

Nous pensons que la volonté des frondeurs, avec à leur tête le premier adjoint, d’augmenter le taux d’imposition, n’est pas judicieuse. En effet, nos concitoyens soufrent de la crise économique, alourdir leurs charges est contraire à la justice sociale que cette majorité est censée représenter. D’autant plus que le maintien du taux d’imposition est une de leur promesse électorale. D’après Mme. Rondi-Sarrat, une augmentation de 2% du taux d’imposition représenterait 60 000€, nous renouvelons donc notre appel aux élus à montrer l’exemple, et baisser leurs indemnités de 20% pour compenser cette somme.

Pour notre part, malgré nos divergences politiques avec Mme. Rondi-Sarrat, (que nous n’exonérons pas de sa responsabilité dans cette crise), et avec sa majorité, nous sommes pour l’apaisement.

Nous voulons la stabilité pour notre ville, nous voulons une gouvernance efficace, cela se fera uniquement sans exclure qui que ce soit du débat. Nous appelons nos élus à revenir à la raison, à arrêter les attaques publiques, à s’asseoir autour d’une table pour trouver une issue à cette crise.

Partager cet article
Repost0

commentaires